Toute l'actualité de la planète ovale décryptée par un apprenti journaliste et passionné de rugby. Le guide complet de la Coupe du Monde, c'est sur Rugbystiquement Votre.

Le derby passe la 100ème

Biarritz et Bayonne, deux clubs basques, deux monstres sacrés du rugby. Ce soir, le premier accueille le second pour un derby bouillant dans le match en retard de la 10ème journée. Les Biarrots sont derniers du Top 14 et ont la pression. Présentation.

248x157-551641-6857535-317-238-1.jpeg

Bonnet blanc et rouge et blanc et bleu bonnet. Le froid qui s’abat sur les côtes basques ne semble pas perturber la préparation du 100ème derby basque. Une 100ème édition à enjeu maximum. Biarritz reçoit dans son antre d’Aguilera et Bayonne effectue un très long voyage de … 5 bornes pour venir se frotter les oreilles face à des Biarrots qui joueront leur survie dans ce championnat. Les hommes d’Imanol Harinordoquy sont obligés de l’emporter. Le BO a gagné un seul match depuis le début de la saison, face à Bordeaux-Bègles, le 30 septembre dernier (11-13). Depuis, que des grosses défaites (à Brive, Biarritz et face au Racing) et un match nul à la maison contre le LOU.

Deux équipes à bloc

786037-13398032-317-238.jpg

Pour la première fois de l’histoire, le Biarritz Olympique va accueillir son voisin bayonnais dans la position de lanterne rouge. 
Une position qui n’inquiète pas plus que ça le président Serge Blanco, qui réagissait ce matin dans 20 minutes : « Cette équipe est capable de relever la tête. Je suis confiant. Je n’ai pas peur du tout ». Bayonne n’est pas au mieux non plus au classement, malgré une victoire le week-end passé face à Lyon (15-9). Yoann Huget, de retour de suspension entend lui aussi prendre le match avec une envie énorme : « L’an passé, on a perdu deux fois contre eux, donc là, dans le contexte d’un match de bas de tableau à enjeux, ça s’annonce chaud! L’objectif, c’est de gagner là-bas. Il y en a marre de baisser la tête contre le BO ».

 

566240-18560394.jpg

 

Sur le terrain, les deux équipes aligneront leurs stars et leurs internationaux. Le club de Serge Blanco peut compter depuis quelques matchs sur le retour de ses mondialistes, Harinordoquy, Barcella, Lakafia, Yachvili et Traille. Un moyen de positiver et de voir d’un bon œil ce derby. Comme toujours, l’ambiance sera particulière et la motivation sera décuplée.
Du côté de l’Aviron, Tialata, Phillips, Rokocoko et Heymans seront titulaires. Le retour d’Huget sera aussi à suivre de très près. L’ailier français n’a pas joué depuis trois mois. Autant dire qu’il a les crocs après trois mois de suspension. « Pour moi, le plus important, c'est de rejouer. J'ai payé "cash" mes erreurs de jeunesse. Je ne ressens pas de pression, derby ou pas ».
Les supporters ne l’entendent pas de cette oreille. La pression pour un derby est toujours supérieure à n’importe quelle autre rencontre. Les joueurs sont prévenus. A Biarritz comme à Bayonne, on ne pardonnerait pas une défaite.

 

Thomas Perotto

(twitter @thomasperotto)

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×