Toute l'actualité de la planète ovale décryptée par un apprenti journaliste et passionné de rugby. Le guide complet de la Coupe du Monde, c'est sur Rugbystiquement Votre.

Le Racing passera Noël au chaud

Dans des conditions de jeu très difficiles, le  Racing-Métro est parvenu à prendre la mesure d’un adversaire agenais joueur, mais qui s’est montré trop brouillon.

793800-13538423-317-238.jpg                                                  Icon Sport

Alternant le bon et le mauvais depuis plusieurs semaines, les hommes de Pierre Berbizier devaient confirmer leur victoire européenne de la semaine dernière face aux London Irish. Une tache à priori dans les cordes du club francilien mais pas évidente non plus. Car c’est bien Agen (5e) qui devance le Racing (7e) avant le coup d’envoi.
Dès l’entame, le SUA prouve qu’il n’est pas venu faire de la figuration. Les hommes de Lanta et Deylau décident d’occuper le terrain en jouant au pied. La réponse du berger à la bergère ne se fait pas attendre. Hernandez et Wisniewski répondant du tac au tac.

En dépit du mauvais temps sur Colombes, les deux équipes ne sont pas refroidies dans leur volonté de proposer du jeu. A la septième minute, Wisniewski tape une immense chandelle. Le cuir est parfaitement récupéré par Vakatawa qui libère pour Chabal. « Caveman » laisse échapper le ballon… Les dix premières minutes sont un calvaire pour les deux formations. Un rideau de pluie s’abat sur Colombes et annihile toutes les actions de jeu. 

242447-le-troisieme-ligne-du-racing-metro-sebastien-chabal-cotre-agen-le-23-decembre-2011-a-colombes.jpg

Le Racing impérial en touche et en mêlée

Malgré les conditions déplorables, ce sont bien les Parisiens qui mettent la main sur le ballon. La touche est sécurisée par un Nallet impérial dans les airs. De son côté, le pack ciel et blanc met au supplice les avants agenais qui cèdent en mêlée fermée. Wisniewski ouvre le score (3-0, 11e). La suite se résume d’ailleurs à un sans-faute du buteur parisien. Résultat au bout de vingt-cinq minutes : 12-0.

Après une nouvelle mêlée solide sur la ligne médiane, l’ouvreur du Racing tape par-dessus pour Vakatawa. Le 13 ciel et blanc dynamite la défense d’Agen mais se fait stopper à 5 mètres de l’en-but. En vieux filou, le capitaine Nallet récupère et vient aplatir en bout de ligne. Wisniewski continue son récital (19-0, 29e).  A la pause, le Racing mène facilement (19-3) face à des joueurs agenais trop fébriles.

Agen, pétard mouillé

La deuxième période est entamée tambour-battant par les visiteurs qui tentent de bousculer le bloc parisien. Malheureusement, Valentin Courrent ne connait pas la même réussite que son homologue francilien et laisse échapper six points au pied. Agen a laissé passer sa chance. Dans ce deuxième acte frigorifique, les deux formations enchainent les approximations. La pluie a cessé, les envies de jouer aussi. Le public d’Yves du Manoir sent que son équipe est en train de s’endormir et donne de la voix. Un seizième homme déterminant. Après un essai refusé, les hommes de Berbizier obtiennent une mêlée à 5m. Comme depuis le début de la rencontre, le pack d’Agen prend le bouillon. Qovu, après un enchainement de jeu au près conclut (26-3, 68e).

Les locaux manquent le bonus

Les dix dernières minutes sont parisiennes. Les coéquipiers de Chabal poussent pour obtenir le point de bonus offensif. Le ¾ aile Imhoff, très précieux, se voit délivrer un caviar par Cronje. Le ballon glisse dans les mains de l’Argentin. Dans la foulée, Wisniewski, l’homme du match, décide de jouer vite une pénalité sur les 5 mètres mais perd immédiatement le ballon. Un manque de lucidité qui prive définitivement le Racing du bonus. C’est finalement Agen qui marque le dernier essai du match à la sirène par l’intermédiaire d’Agulla.

Au final, ce succès (26-8) ne souffre d’aucune contestation. Le club du Président Lorenzetti double son adversaire du soir au classement et se retrouve sixième. De quoi passer un bon réveillon de noël avant de se déplacer la semaine prochaine à Montpellier.

Arthur Guyard

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site