Toute l'actualité de la planète ovale décryptée par un apprenti journaliste et passionné de rugby. Le guide complet de la Coupe du Monde, c'est sur Rugbystiquement Votre.

Toulouse chute d'entrée

 

 

En ouverture du Top 14, l’Aviron Bayonnais s’impose face au champion en titre, le Stade Toulousain (18-13). Les Basques n’ont pas été dominateurs, mais leur réussite au pied et l’incapacité des Toulousains à conclure ont fait la différence.


L’air frais de la côte basque sentait bon la reprise, cet après-midi, du côté de Jean-Dauger. La pena baiona résonnait fort dans les travées du stade. Bayonnais et Toulousains avaient l’honneur d’ouvrir le championnat 2011-2012. Privé de ses internationaux, le Stade Toulousain a chuté d’entrée de jeu face à un Aviron Bayonnais solide et réaliste sur ses terres. Mais, comme à chaque reprise, le match en lui-même n’a pas été flamboyant.

 


« Dominer n’est pas gagner »

La fin du mois d’aout, avec ses chaleurs estivales voir orageuses, n’est presque jamais synonyme de grandes envolées rugbystiques. L’idée s’est une fois de plus confirmée sur ce match. Toulouse, plus fougueux à l’image de son axe « 89 » des -20 ans composé de Gilian Galan et Jean Marc Doussain, a constamment mis la main sur le ballon, sans jamais pouvoir conclure. Nicolas Bézy, peu en réussite face aux perches a laissé Bayonne et Benjamin Boyet le soin de faire la course en tête à la pause (9-0). Les velléités offensives des hommes de Guy Novès se sont trop souvent heurtées à des fautes de mains à répétition. Un manque d’automatisme remarqué, qui sera sans doute le cheval de bataille du staff rouge et noir dans les prochains jours. Malgré cela, les entrées de Jauzion au centre et McAlister (première titularisation après une toute petite semaine passée dans la ville Rose) à l’ouverture laissent entrevoir des lendemains meilleurs. La paire de centre Fritz-David tape dans le dur et avance sur les impacts, mais peine encore à créer de l’incertitude et du jeu dans la ligne adverse.

La défense tient bon

Sans être brillants, les Bayonnais ont remporté un match brouillon mais engagé. Réalistes au pied et pragmatiques dans le camp toulousains, les coéquipiers de Thibault Lacroix ont réalisé une très belle opération pour ce premier match. Dans les 15 dernières minutes, alors que le Stade Toulousain pousse l’AB sur sa ligne, la défense des Ciels et Blancs tient bon. A la 72ème, le conteste au sol est même gagné par les locaux. Et c’est tout un pack et un public qui peut souffler. Un dégagement en touche direct de Fritz plus loin, ajouté à un drop de Garcia, Bayonne prend le large (18-6) et savoure. L’essai à la sirène de Jauzion sur une passe de Luke McAlister vient sauver 80 minutes de domination pour les Toulousains grâce au bonus défensif. Toulouse fait moins la gueule et Bayonne peut chanter. Ca y est, le Top 14 a bel et bien débuté.


Thomas Perotto 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site