Toute l'actualité de la planète ovale décryptée par un apprenti journaliste et passionné de rugby. Le guide complet de la Coupe du Monde, c'est sur Rugbystiquement Votre.

Toulouse sous la pluie : LOU 9-19 Toulouse

Sous une pluie battante qui a empêché les deux équipes de proposer un jeu alléchant, Toulouse a su gérer le match pour l’emporter en terre lyonnaise (9-19). Le Stade a gagné à l’expérience, alors que le LOU a fait preuve de fébrilité au cours du match, notamment au pied.

 

 

Un temps automnal du côté de la ville de Lyon, alors que le mois de septembre débute tout juste. De la pluie, beaucoup de pluie, sur un stade de Gerland qui avait troqué ses cages de foot contre des poteaux de rugby, pour accueillir le LOU face au Stade Toulousain. Les supporters n’ont pas été gâtés par la météo ni par le jeu proposé par les protagonistes. Lyon, qui retrouvait l’élite à domicile après 17 ans d’absence n’a même pas pu décrocher le bonus défensif malgré les nombreuses occasions qui leur ont été proposées.

Les points et les poings

Le Stade Toulousain, solide mais pas extraordinaire, réaliste mais peu discipliné, a gagné ce match sur un essai « casquette » (33ème). Sur un dégagement des Lyonnais, une bagarre démarre au sol (entre Eugène N’Zi – qui reçoit sur l’action un carton jaune – et Yohann Maestri) tandis qu’Yves Donguy qui a récupéré le ballon file entre les perches, tout seul, sans opposition. Double peine pour le LOU, qui sera incapable de s’en remettre. Peu inspirés offensivement, les Toulousains s’en remettent à la botte de leur star néo-zélandaise Luke McAlister, auteur de quatre pénalités au cours du match. Au contraire du LOU, novice à ce niveau, les Rouge et Noirs ont géré leur affaire avec sérieux. Quand ils ont vu qu’ils n’arrivaient à percer, leur jeu s’est transformé en un rugby « ping-pong ». Au pied, McAlister, Doussain et même Poitrenaud, ont occupé le camp adverse en attendant les fautes lyonnaises. Bridé par le temps automnal, les hommes de Guy Novès n’ont pas pu mettre leur jeu en place. Le mage toulousain saura rappeler à ses joueurs que ce ne sera pas tous les week-ends le même refrain.

 

Le LOU passe à côté

Le haut niveau demande de l’application et de la maitrise. Sur cette rencontre, ce sont deux aspects qui ont cruellement manqué aux Lyonnais. Indisciplinés, ils ont offert trop de points à Luke McAlister, qui ne s’est pas fait prié pour envoyer le ballon entre les poteaux. Ce que n’ont pas réussi à faire les buteurs du LOU. Lespinas et Van Gisbergen ont raté la mire à de nombreuses reprises. Si au coup de sifflet final, il manque trois points pour décrocher le bonus défensif, c’est à cause de ça. Pour leur retour dans l’élite devant leur public, les hommes du duo Saint-André – Lazergues voulaient faire un « coup ». Ils peuvent s’en  mordre les doigts. L’apprentissage n’est pas terminé. 

 

Thomas Perotto

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. ibrahima ndoye (site web) 04/09/2011

salut a tout le monde qui vive sur l équipe de Toulouse je vous aime

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×